avril
1

Je continue la reconversion de certaines de mes figurines Mechwarrior pour Epic.

J’ai repeint ce mech pour en faire un titan reaver équipé pour l’assaut avec un poing tronçonneur et un poing de combat :

La comparaison avec l’infanterie donne une bonne taille.

J’ai récupéré un 3ème modèle léger pour un warhound avec un armement différent des 2 premiers.

J’ai coupé le bras et collé un lance-roquettes d’une autre figurine.

0
mars
30

Le fabricant français Raging Heroes, qui vient de lancer son 2ème kickstarter, avait proposé à l’été 2013 trois armées futuristes entièrement féminines en 28mm. Leur look m’avait tapé dans l’œil. J’avais participé pour 1 escouade de 10 soldates (jailbird), 1 groupe de commandement de 5 (Iron empire au look très proche des bauhaus Warzone) et 3 héroïnes :

  • Volga Potemkine, Army Standard (KST)
  • Lady Hilda von Stroheim (IE)
  • Commander Elektra Eisenstein – Armored Division (KST)
  • Jailbirds Regular Troopers – Command Group
  • Jailbirds Regular Troopers – Troops
  • Iron Empire Regular Troopers – Command Group

Elles serviront de renfort pour ma Garde impériale mais il s’agit surtout d’un coup de cœur. Elles sont arrivées avec un peu moins d’un an de retard (2ème vague).

Les figurines sont en résine sauf pour les personnages qui sont en métal (cliquez sur l’image ci-dessous pour l’agrandir) :

Comme vous le voyez, il y a du montage à faire, mais les options d’armes sont nombreuses et la finesse de la sculpture excellente.

0
mars
28

J’ai joué il y a quelques temps déjà  une première partie d’Epic Armageddon avec mon armée en cours de constitution de l’Adeptus Mechanicus. Mon adversaire était Pierre-Yves avec ses eldars.

Ma formation rassemblait :

Titan warlord avec légat, cloche de dévotion, poing de combat et canon gatling : 800
Titan reaver avec destructeur turbo-laser léger, lance roquettes multiple et canon inferno léger : 600  (erreur de ma part, on ne peut mettre des armes légères sur le reaver)
Meutes de 2 titans warhounds avec destructeur turbo laser léger et méga bolter vulcain léger chacun : 500
Ordinatus Mars : 450
Cohorte de skitarii avec hydre : 250
Cohorte de skitarii avec hydre : 250
Cohorte d’exploration avec 6 sentinelles : 150

Total : 3 000

Voici une vue du champ de bataille après le déploiement :

Ma légion titanique aligne peu de formations (7) mais a du punch avec un warlord et un reaver au centre. J’abandonne volontairement l’objectif lointain et le tiers de la zone sur ma gauche.

2 objectifs sont sur la colline centrale qui coupe les lignes de vue et qui sera le lieu des principaux combats. Mon ordinatus fait pleuvoir un tir de barrage puissant sur les motojets qui déroutent :

Je n’ai pas pris d’aviation mais en face, les eldars n’ont qu’une formation de chasseurs.

Pierre-Yves vient chercher mon titan warlord bientôt soutenu par le reaver. Il parvient à l’endommager mais ce dernier récupère bientôt ses boucliers. L’opportunité est passée et il fait le ménage face à lui au cours de plusieurs assauts combinés.

(cliquez sur l’image pour l’agrandir)

Les titans légers ennemis qui s’approchent par la gauche n’y changeront rien et je gagne au 4ème tour. C’est de bonne augure pour cette armée que je continue d’agrandir pour permettre des compositions différentes. Le jeu me plait toujours autant et je vais ensuite peindre les space marines de mon frère pour avoir une 2ème armée.

0
mars
26

Raging Heroes a lancé hier son 2ème kickstarter pour des armées féminines 28mm en résine. Cette fois, sont proposées des elfes noirs et des bonnes sœurs en version heroic fantasy et SF. Les concepts sont encore très intéressants (sauf les centaures que je n’aime pas du tout) et on sait que le résultat final de ce fabricant français sera à la hauteur… Mais je ne suis pas attiré par une armée complète et je ne mettrai pas 175$ pour avoir les bonus. Je pense participer à hauteur de 50$ max.

J’aime bien les cavalières elfes noires…

et l’héroïne Reyalla notamment.

La souscription n’est ouverte que 2 semaines cette fois (cliquez sur le bandeau pour y accéder).

0
mars
25

Blitzkrieg – Guerre froide

Posté dans : Figurines par admin

La dernière partie de Blitzkrieg jouée avec Anthony était basée sur un scénario hypothétique tiré des règles. Le scénario « Guerre froide » propose un affrontement en septembre 1945 entre américains et soviétiques.

La bataille dure 10 tours avec des points de victoire par objectif (les 5 points rouges sur le terrain ci-dessous) et par unités détruites.

Les forces en présence sont les suivantes :

  • Soviétiques, 2 compagnies d’infanterie de la garde, 1 section de 3 chars lourds JSII (1 est remplacé par un JS122), 1 section de 4 chars T34/85
  • Américains, 1 compagnie d’infanterie mécanisée, 1 section de 3 chars lourds Pershing (1 est remplacé par un sherman jumbo), 1 section de reconnaissance avec 1 jeep et 3 half-tracks

J’arrive avec les américains par la droite et commence avec l’entrée d’un pershing qui se met en attente devant le village et l’autre pershing et le  jumbo face à la colline du bas. Le reste des troupes avancent tout en restant caché par les 2 grandes collines entre nous. Sur mon flanc gauche, j’ai un sherman en mouvement continu en vue, mais les tirs à longue portée ratent de part et d’autre (cliquez sur l’image ci-dessous pour l’agrandir).

Les fantassins restent en retrait car il n’y a aucun couvert au centre.

Chacun a en vue le sommet des collines objectifs, mais qui va s’avancer en premier ?

(cliquez sur l’image pour l’agrandir)

Au tour 3, j’essaye d’encercler les T34 à droite. Sur l’autre flanc, le jumbo détruit un T34 mais il explose au tir de riposte du JS122. Le sherman continue sa charge :

Voici la situation à droite avant que je ne m’avance. Mon tir en mouvement est moins pénalisé que pour le russe grâce aux stabilisateurs des chars US. Les blindés adverses ont eux un meilleur blindage.

Le pershing s’élance et les tirs de réaction le loupent. Il touche et élimine 1 premier T34. Mes autres blindés manœuvrent ensuite pour prendre de flanc leurs adversaires qui ne peuvent tirer en réaction avec leurs écoutilles fermées (vision limité sur 90° devant). Les chars ennemis sont neutralisés les uns après les autres.

A gauche le JS122 rate encore et je peux le prendre de flanc à bout portant, seule solution pour percer son épais blindage.

Victoire complète de mes troupes.

L’idée du scénario uchronique est intéressante mais il n’est pas très intéressant à jouer. En effet, le terrain réduit l’affrontement à un duel de chars et l’infanterie n’a aucun rôle, dommage.

Anthony a fait son rapport sur son site ICI.

0