août
31

Frostgrave

Posté dans : Figurines par admin

En mai dernier, Northstar miniatures lançait la précommande, avec bonus à débloquer, pour son nouveau jeu Frostgrave. Le projet s’est fait en collaboration avec Osprey qui édite le livre de règles. J’ai reçu le livre et les figurines commandées en juillet (cliquez sur l’image pour l’agrandir) :

Le jeu se veut un successeur de Mordheim avec l’accent mis sur la magie. En effet, chaque joueur dirige un petit groupe (douzaine de figurines) constitué d’un mage issu d’une des 10 écoles de magie, de son apprenti (les 2 lancent des sorts et sont les seuls à évoluer avec l’expérience) et d’hommes de main (gardes, guide, soigneur, etc.). Une ancienne cité disparue sous les glaces, où la magie était légendaire, est soudain accessible, pleine de trésors (et de monstres errants : morts-vivants, créatures invoqués, etc.).

Le livre à couverture cartonnée est magnifique :

Les règles sont claires à la première lecture et il va falloir bientôt les tester.

J’ai acheté 3 magiciens spécifiques avec leurs apprentis, 2 yétis, des herbes de toundra et la boîte de kit plastique pour fabriquer 20 gardes (cliquez sur l’image pour l’agrandir) :

Elle contient 4 plaques identiques proposant 5 corps différents, 10 têtes uniques, plus les bras et accessoires. J’ai bien sûr déjà d’autres figurines que je pourrais utiliser pour les groupes ou les rencontres. La première photo ci-dessus montre les bonus gagnés (marqueurs de trésor et 2 soldats métalliques).

Je prépare tout ça rapidement pour me lancer dans une première partie…

3
août
27

Fantasy Rules! – partie test

Posté dans : Figurines par admin

J’ai testé au club des nerviens, avec Alain, une règle que j’avais acquise il y a déjà quelques temps : Fantasy Rules! TCE :

C’est la version simplifiée de Fantasy Rules 3ème édition de Chipco Games (fermé depuis mai dernier hélas). Elle permet de jouer des batailles d’heroic fantasy assez courtes (moins de 2 heures pour notre 1ère partie). La règle est plutôt orientée 15mm (mais jouable en 10mm ou 28mm) et les figurines sont rassemblées sur des socles type HOTT-AdG.

Pour l’occasion, j’avais constitué 2 armées réduites avec mes figurines 10mm. Il n’y a pas de listes précises mais des choix de traits pour caractériser une civilisation/race, avec accès à certains types de héros (barde, nécromant ou chasseur de sorcière par exemple) ou certains types d’unités (cavalerie légère, barbares, garous, etc.).

Voici les 2 listes utilisées :

Alliance hommes-elfes : 790 (Alain)

  • Général héros : 190
  • Barde : 60
  • 1 unité d’archers avec arcs longs (elfes) : 50
  • 1 cavalerie lourde avec arcs : 50
  • Gros monstre (élémentaire) : 80
  • 2 arbalétriers : 2 x 40
  • 3 tirailleurs : 3 x 20
  • 2 guerriers avec armes de mêlée : 2 x 30
  • 1 lancier : 30
  • 2 cavaleries légères avec arcs : 2 x 40
  • 1 artillerie légère : 40
  • 1 milice : 10

Morts-vivants : 780 (moi)

  • Nécromant général : 230
  • Héros sur gros monstre volant (dragon zombie) : 140
  • 1 lancier mort-vivant : 30
  • 1 artillerie légère mort-vivante : 40
  • 1 cavalerie lourde mort-vivante : 40
  • 1 gros monstre (araignée géante) : 80
  • 2 guerriers avec armes de mêlée élite (démons et minotaures) : 2 x 40
  • 1 cavalerie lourde volante mort-vivante (vautours zombies) : 60
  • 1 esprit majeur : 80

Après un rapide placement, nous nous sommes affrontés en nous reportant aux règles en cas de doute.

(cliquez sur l’image pour l’agrandir)

Le principe original du jeu est appelé l’horloge de moral. Elle commence à 7 pour chaque joueur et indique les points de commandement disponibles pour bouger 1 unité ou 1 groupe. Cette valeur diminue chaque tour pour le joueur ayant eu le plus de pertes ou démoralisations pendant ce tour. Arrivé à 3 on a est pénalisé et à 0, c’est la déroute.

Chaque type de troupes a un bonus de combat, une valeur de ralliement et 2 facteurs de mouvement. Ils ont également des capacités ou modificateurs dans certaines situations ou contre certaines troupes. Les unités ont 2 niveaux de démoralisation avant d’être détruites mais peuvent l’être directement aussi.

(cliquez sur l’image pour l’agrandir)

Le jeu utilise des d10 et d6. Il est rapide et synthétique. Nous n’avons pas eu de problèmes avec les mouvements et conformations. Le tir ne semble pas surpuissant.

(cliquez sur l’image pour l’agrandir)

Par rapport à Hordes Of The Things, dans le même registre, les héros sont mieux définis ainsi que la magie (6 sorts pour chaque type de mage). En revanche, les unités sont moins archétypales qu’à HOTT avec une némésis et une utilité très spécialisée.

Le jeu est intéressant mais il faudrait 1 ou 2 autres parties pour se faire un avis définitif.

2
août
25

Après des vacances bien remplies, je reviens à mon blog pour mettre en ligne quelques rapports de bataille qui datent du début de l’été.

Nous avions continué avec Anthony les batailles scénarisées de sa campagne D&D dans les Royaumes oubliés. Cette fois, je commande une armée qui doit rejoindre des mercenaires nains pour quérir leur aide. Mon paladin de haut niveau fait partie de l’ost et dirige personnellement une unité de paladins justement. Le système utilisé est encore Hordes Of The Things.

Anthony avait déjà fait un rapport sur son site ICI.

J’utilise d’ailleurs sa photo annotée du champ de bataille avec le placement initial. La horde maléfique attaque notre campement, je joue donc en défense avec la « forteresse » représentée par les tentes (cliquez sur l’image pour l’agrandir) :

(les notes comportent, je crois, une erreur : le général de mon armée n’est pas un héros monté mais une unité de cavaliers)

Un chevalier renégat est à la tête des forces d’invasion maléfiques (toutes les figurines et décors sont à Anthony) :

Mon paladin Talbert et ses gardes du temple se positionnent à côté du général (pour surveiller qu’il suive bien les instructions données notamment…) :

J’e vais pouvoir tester l’artillerie et j’espère que mon aile gauche de troupes à cheval pourra faire des pertes rapidement, pendant que le reste de l’armée attendra en ligne. En face, un héros et 2 béhémoths sont à surveiller.

Je manque de chance aux dés de commandement qui plafonnent à 2 sur les 3 premiers tours. La charge de mes montés détruit une unité de guerriers hobgobelins (face à mes paladins) mais le général et ses cavaliers ont eu moins de chance et mon groupe est complètement désorganisé :

Pire, les paladins isolés sont défaits par le géant (béhémoth) qui contre-attaque. Talbert est au sol, arrgghhh ! Les cavaliers aidés de l’élémentaire de terre éliminent les archers adverses.

Mais mon béhémoth se retrouve de ce fait isolé face au général héros ennemi. Il est détruit.

Les gobelinoïdes se rapprochent mais le le héros est tenu à distance par les tirs de mon artillerie. La fin de partie s’annonce difficile.

Heureusement, les 2 béhémoths maléfiques très efficaces au combat ont la mauvaise habitude de toujours poursuivre les troupes repoussées. Ils sont alors vite encerclés et éliminés suite à l’impossibilité de reculer.

Les hommes du roi tiennent bon !

La mort de l’ettin signe la perte de la moitié de l’armée d’invasion (12 points), ayant perdu juste moins (11), je gagne la partie !

Les mercenaires renforceront les armées du Cormyr pour la grande bataille qui s’annonce…

1
août
16

J’ai reçu au début des vacances une autre contrepartie à financement. Il s’agit de l’extension SNAFU pour le jeu Incursion (le jeu de base avec figurines en plastique était également proposé). Grindhouse Games est principalement une équipe de 2 personnes et le succès du kickstarter et des soucis avec le fabricant ont entraîné 1 an et 4 mois de retard.

Mais voici donc le contenu de mon colis :

L’extension introduit : les commandos britanniques côté allié avec un marcheur de combat et un APE (américain en armure  assistée lourde) avec bazooka ; et du côté nazi, un gorille augmenté avec mitrailleuse et 2 drones cerveau. Elle ajoute aussi de nombreux scénarios dont certains jouables en solo.

(cliquez sur l’image pour l’agrandir)

Toutes les figurines sont incluses et j’ai reçu le sachet bonus de celles débloquées avec succès (zombies supplémentaires dont certains avec des sculptures originales et surplus d’APEs). Le plastique est mou et la gravure de qualité (très légèrement en dessous du métal).

En plus du livret SNAFU, un autre spécifique à cette campagne propose les caractéristiques des troupes aéroportées allemandes en armure (que je n’ai pas commandées) et d’autres scénarios en plus.

(en première page les contributeurs remerciés – je suis heureux d’avoir aidé ce projet)

Les livrets sont très bien présentés et vont enrichir grandement le jeu.

(cliquez sur l’image pour l’agrandir)

Les figurines vont être une de mes priorités de peinture dans les prochaines semaines…

0
juillet
31

Apres avoir longtemps surveillé les sites d’enchères en ligne, j’ai enfin pu acquérir une boite des anciennes figurines officielles de mon univers de jeu de rôle : AD&D Birthright. Il s’agit de celle qui proposait les abominations de ce monde : les awnsheghlien…

J’ai eu la chance de la récupérer neuve, encore sous plastique, pour 50$.

Les figurines 25mm sont de marque Ral Partha, qui avait la licence TSR à l’époque.

Comme vous le voyez, elles datent de 1996. Je ne les avais jamais vu en France.

J’espère vous les montrer peintes bientôt avec les 3 trouvées individuellement. :-)

3