Impressions 3D – tanks FT17 et A7V

J’ai imprimé et peint un char léger Renault FT17 pour Alexandre. C’est un tank de la 1ère Guerre mondiale qui n’avait que 2 membres d’équipage. On entrait dans la tourelle par l’arrière de celle-ci. Le char fait quand même petit à côté d’une fig mais l’échelle des Scarab miniatures doit être un peu plus grande que le 28mm.

J’ai aussi trouvé l‘A7V allemand plus massif avec pas moins de 5 mitrailleuses et 1 canon, peu maniable et pas tout-terrain :

On voit les lignes d’impression mais je l’ai fait avant d’avoir mes TL smoothers. Alexandre utilise ses bauhaus Warzone pour représenter les allemands.

Publié dans Figurines | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Hammer time 2019

Dimanche 9 juin dernier avait lieu la première convention du club lillois « La forge ludique » : Hammer time. J’y suis allé avec mon aîné.

La majorité de l’espace était pris par des tables de démos participatives, plusieurs associations étaient là pour présenter leur activité ludique ou simplement de belles tables. Il y avait aussi quelques commerçants mais pas d’espace de vente d’occasion malheureusement.

Nous avons fait une partie de Doom 2, un jeu sympa qui retranscrit bien l’action bourrine du jeu vidéo et utilise des cartes pour régler les actions et combat, avec des figurines 28mm.

Voici quelques tables qui ont retenu mon attention…

(Dystopian wars)
(Black rose wars)
(Star Wars legion)
(Frostgrave)
Zombicide en 3d
Publié dans Figurines | Marqué avec | Laisser un commentaire

Achat d’une imprimante 3d – Alfawise U30

Suite à l’avis d’un joueur du club de Wavrin et à cette vidéo, je me suis décidé à acheter une imprimante 3d personelle. Le Fabricarium où j’allais n’est pas toujours pratique, notamment pour de très longues impressions. J’ai craqué pour l’Alfawise U30 disponible à 160€ chez Gearbest ou un peu plus chez Darty.

La commande et le montage se sont bien passés (heureusement qu’on trouve des tutos sur Youtube car la notice est minimaliste). Après quelques réglages au début (niveaux du plateau ou paramètres dans le logiciel Cura), j’arrive à imprimer correctement. J’ai juste eu des soucis d’adhérence trop forte avec un PLA moyenne gamme et j’ai abîmé le revêtement de la plaque en verre.

J’ai choisi cette imprimante pour son prix et son volume d’impression 22cm x 22cm x 25cm. En plus, on peut reprendre l’impression après une coupure de courant ou la fin d’une bobine (vérifié, ça marche). La U30 est par contre assez bruyante. Je l’ai donc descendue à la cave pour la laisser tourner la nuit.

J’ai ajouté des TL smoother pour un résultat plus lisse et j’utilise maintenant du PLA+ d’Alfawise. J’essaye au maximum d’utiliser des modèles qui ne nécessitent pas de supports car c’est assez pénible à enlever (structure imprimée pour soutenir les éléments en porte-à-faux). On trouve une mine de choses (fichiers STL ou OBJ) sur
https://www.thingiverse.com/ par exemple.

C’est encore un peu technique mais c’est un outil formidable pour notre hobby, surtout pour les décors (1 objet en nombreux exemplaires ou à la taille que l’on veut). Ce genre d’imprimante (extrusion et dépôt de fil fondu en entrée de gamme) ne permet pas encore d’obtenir des figurines 28mm du niveau du commerce mais on peut quand même se faire certains monstres ou des poses simples.

Voici quelques exemples de mes impressions (l’équivalent d’environ 1 rouleau d’1Kg de PLA valant 10 à 40€, mieux vaut ne pas prendre les 1er prix, le mien coûte 24€) :

(des ruines imprimées en gris qui demanderont un minimum de travail niveau peinture)
(des maisons futuristes dans le style de la planète Tatooine dans Star Wars)
(les lance-toiles de Spiderman sur lesquelles j’ai mis des scratchs pour le déguisement de David)

Pour Alexandre, j’ai imprimé des tanks de la 1ère Guerre mondiale que je vous montrerai bientôt.

Publié dans Figurines | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Blitzkrieg – Assaut aéroporté

J’ai voulu dernièrement essayer le parachutage dans Blitzkrieg. J’ai joué la mission « Assaut aéroporté » en solo, avec les allemands en défense et les américains en attaque, en 1944.

Forces américaines – 1 500

  1. Compagnie complète de parachutistes élites déterminés, avec 1 MMG et 2 bazookas en plus. 1 p51 Mustang en soutien et 1 batterie de mortiers de 80mm
  2. Compagnie mécanisée réduite (2 sections) vétérans hésitants avec 3 half tracks, 1 bazooka et 1 M8 Scott. 1 section de chars légers Stuarts (renforts tour 2)

Forces allemandes – 1 000

  1. Compagnie de grenadiers réduite (2 sections) vétérans confiants avec 3 panzerfausts, mortier de 50mm et MMG
  2. Compagnie d’auxiliaires vétérans hésitants avec 1 MMG
  3. Section de chars moyens avec 2 panthers G (renforts tour 3)

J’ai déterminé le terrain au hasard (champs labourés, bois clairs, terrain difficile pour la colline). Les américains effectuent un bombardement préparatoire qui n’est pas très efficace :

(les objectifs sont les marqueurs roses : le croisement, les 2 maisons et la colline)

Tour 1) Le 1er groupe américain arrive par les airs. Le support aérien est aussitôt disponible. Le parachutage s’effectue par section en ligne avec d’abord une dérive possible du point de départ et ensuite une dispersion de chaque socle.


(la 1ère section descend vers la bonne zone de largage…)
(et puis le bazooka et le chef sont poussés à l’écart)

La 2ème section n’arrive pas du tout au bon endroit et va se retrouver au beau milieu des défenseurs retranchés autour du croisement.

(la ligne théorique…)
(2 unités tombent hors table et devront tester pour rentrer plus tard, les autres se font copieusement arrosés et sont démoralisés)

J’envoie la 3ème section hors de vue derrière le bois pour monter ensuite un assaut combiné vers le croisement.

Le chef dans le champ à l’ouest est démoralisé par les tirs ennemis. Le mortier allemand rate son tir. Le Mustang attaque la colline et fait la première perte au mitraillage :

(les pions blancs signalent les unités allemandes encore camouflées)

2) 2 américains et la mitrailleuse des auxiliaires allemands rallient. Les allemands prennent l’initiative.

Le groupe des Stuarts entrent en jeu par l’est. Le premier char rate un écrasement à la lisière du bois (pas de panzerfaust).

Un 2ème tank tente d’écraser une unité retranchée de l’autre côté du bois mais c’est raté également, il reste prudemment en mouvement continu :

3 paras pourtant élites sont démoralisés à l’ouest face à une présence ennemie réduite :

La compagnie mécanisée US suit les tanks et tente des assauts en half tracks sur les défenseurs du bois. C’est un échec, seule 1 unité allemande démoralisée se replie et 2 pertes sont à déplorer chez les GIs…

Le mustang élimine 1 ennemi derrière un muret dans le village.

3) 1 seul para se rallie. L’initiative revient aux américains.

Les gros matous allemands font leur entrée :

Dans l’échange de tirs qui suit, seul 1 Stuart touche mais il ne perce pas. Le mustang largue sa bombe sur le panther sur la voix de chemin de fer et l’immobilise puis rentre à la base :

Le Stuart au sud écrase le mortier et tire vers la colline proche. Une unité allemande est démoralisée par l’explosion.

4) Les pertes s’élèvent à 6 paras, 3 fantassins mécanisés, 3 grenadiers et 2 auxiliaires. Les paras pourtant déterminés déroutent : 2 démoralisés disparaissent, 2 bazookas et 1 chef dans la forêt flanchent. Le panther immobilisé détruit le Stuart près de son confrère.

5) 3 ralliements de chaque côté. Les grenadiers tiennent bon. L’initiative est aux américains.

Un Stuart enraye. Un panther détruit un halftrack. L’assaut de la forêt est encore un échec.

6) Les grenadiers retestent leur moral et réussissent. L’initiative reste aux GIs. 1 grenadier avec panzerfaust détruit un halftrack. L’infanterie US s’attaque aux défenseurs du carrefour :

7) Les paras déroutent (1 chef et 2 bazookas). 3 américains reprennent courage dans la forêt, tout comme la mitrailleuse des grenadiers. L’initiative du dernier tour passe aux allemands.

Un panther détruit un autre char adverse.

Le canon du M8 Scott n’aura rien fait de bon contre les fantassins dans les maisons.

Le panther mobile arrive dans le village.

Les pertes finales sont de 10 paras, 6 fantassins mécanisés + 2 halftracks, 2 Stuarts pour 7 grenadiers et 3 réservistes. Les américains ne tiennent qu’un objectif, le carrefour.

Victoire allemande 38 à 16. L’éparpillement du début a joué mais clairement les paras n’ont pas été à la hauteur, et l’infanterie mécanisée a eu beaucoup de mal dans le bois. Mention spéciale à l’unité allemande sur la colline qui a tenu face à 1 section de paras et 1 Stuart. La partie fut très intéressante en tous cas.

Publié dans Figurines | Marqué avec | Laisser un commentaire

Peinture – Blackstone Fortress Ambull

J’ai acheté le premier supplément pour Blackstone Fortress. Il s’agit de L’abominable Ambull, un monstre remontant aux début de 40k (un costaud qui régénère grâce à des vers radioactifs). La boîte permet de jouer un autre objectif de campagne : trouver la tanière du monstre et le détruire. Elle permet également d’ajouter des éléments à une campagne en cours (cartes rencontres, explorations, découverte – les 3 fiches d’adversaire…).

En plus des cartes, on a droit à 3 figurines plastiques à monter (à 45€ c’est quand même un peu cher). J’ai peint ce fameux Ambull et les 2 infestations de Borewyrms (ses petits) :

Publié dans Figurines | Marqué avec , | 2 commentaires