Peinture – Conan (7)

J’avais oublié de poster les photos des gardes peints pour le début de la campagne Conan. Voici donc les photos :

Publié dans Figurines | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Frostgrave – The worm hunts

J’avais initié un copain du club de Wavrin à Frostgrave dernièrement. Il avait constitué une bande avec de vieilles figurines de nains de Mid-Nor (Confrontation). J’ai utilisé pour l’occasion ma nouvelle nappe en néoprène (sol pavé) :

Le scénario joué était « The worm hunts » du livre de base. A chaque ramassage de trésor, un jet de dé indique si le vers géant, qui rôde dans la zone, jaillit du sol pour s’inviter à dîner.

Les principaux combats eurent lieu dans la grande ruine centrale.

Le vers est apparu assez vite sur ma droite surprenant 2 de nos hommes de main en train de se disputer un trésor :

Impartial, il a dévoré les 2…

Mon templier a mordu la poussière tandis que je prenais l’avantage dans la grande ruine.

Un automate errant est venu semer le trouble vers la fin.

Je termine sur une victoire avec un peu plus de trésor. Maryan a apprécié et rejouera son équipe.

 

Publié dans Figurines | Marqué avec | 3 commentaires

Peinture – Battlelore 2 (Uthuk 3)

La peinture de l’armée Uthuk pour Battlelore 2 se poursuit avec 2 nouveaux types de troupes :

  • 24 faucheurs de sang (fantassins réguliers) – peint sur une après-midi, ouf !

  • et 6 obèses (élite)

Publié dans Figurines | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Peinture – Assaut sur l’empire (6)

J’ai peint rapidement pour mon fils plusieurs figurines d’extensions à Assaut sur l’empire (vive les bombes de peinture, les lavis et le quickshade). Il m’a donné un coup de main sur certaines.

(Wampas)

(Char répulseur SC2-M)

(Guerriers Wookies)

(Droïde Assassin HK)

(Capitaine Terro avec 2 configurations, hauts du corps)

(la version avec bâton)

(Pillards Tuskens)

Publié dans Figurines | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Dragon rampant – partie test

Il y a quelques temps, j’ai fait une première partie de Dragon Rampant (en 28mm), la variante fantasy de la règle de bataille médiévale de chez Osprey (Lion rampant). 

Mon fils jouait pour l’occasion une partie de ses figurines de morts-vivants :

Graveyard dwellers (25 points)

  • Necromancer (heavy missiles) : leader, summoner, single model
  • Banshees (scouts) : undead
  • Skeleton archers (light missiles) : undead
  • 2 x Skeleton soldiers (light foot) : undead, wall of spears
  • Skeleton knights (heavy riders) : undead, counter charge

De mon côté, j’avais rassemblé une bande d’hommes du nord, accompagnés de yétis.

Men of the north (25 points)

  • Chieftane (elite foot) : ranger, single model, enchanted weapon
  • Warriors  bellicose foot) : ranger, wild charge, counter charge vs foot
  • Thanes (bellicose foot) : shiny armour, ranger, wild charge, counter charge vs foot
  • Yetis (greater warbeast) : ranger, wild charge, fear

La règle a un format intermédiaire entre l’escarmouche type SOBH et la bataille de masse type Kings of War (donc proche de Saga par exemple). Vous jouez 4 à 10 unités qui ont 12 (troupes légères à lourdes) ou 6 (élite, bête, cavalerie…) points de vie qui se répartissent comme vous voulez en 1 (personnage avec 6 ou 12 PV) à 12 figurines (avec chacune 1 point de vie).

La règle se joue avec des tours alternés mais de durée variable. Quand on rate une activation on passe la main. On commence par essayer de rallier les troupes défaillantes, on teste les charges incontrôlées puis on choisit l’unité qu’on veut (va-t-on choisir plutôt une unité avec une action facile à tenter ou une action plus risquée mais plus urgente ?).

Chaque unité a les caractéristiques suivantes :

  • un score à faire sur 2d6 pour lancer une attaque, faire un mouvement, un tir ou un test de courage
  • un potentiel de mouvement en pouce
  • des scores de touches réussies pour le corps à corps (un score quand on est l’attaquant et un autre quand on la subit, les barbares impétueux par exemple doivent faire 3+ sur 1d6 pour attaquer mais 6 quand ils ripostent) ou pour le tir
  • une valeur d’armure qui est le nombre de touches nécessaires pour enlever un point de vie

Une unité lance 12d6 à pleine force et la moitié quand elle a perdu au moins la moitié de ses points de vie.

Ensuites on a droit à quelques capacités spéciales pour mieux définir l’unité (par exemple éclaireur, venin, magie, etc.)

Le terrain réduit la valeur de combat et l’armure des unités qui ne sont pas la capacité adéquate, les scouts peuvent bouger et tirer et même tenter d’esquiver, certains peuvent contre-charger, etc. Le système contient donc des subtilités pour utiliser au mieux ses unités et chacune a son rôle et son utilité.

Le nombre de types d’unité est limité (12 dont 5 de « montés »)  mais chacune a des options :

  1. Cavaliers d’élite
  2. Cavaliers lourds
  3. Cavaliers légers
  4. Grandes bêtes
  5. Petites bêtes
  6. Fantassins d’élite
  7. Fantassins lourds
  8. Fantassins légers
  9. Fantassins impétueux
  10. Tireurs lourds
  11. Tireurs légers
  12. Hordes

Le ton de l’ouvrage est plutôt humoristique et léger, on est là pour s’amuser et pas dans l’optique de tournois. la capacité du chef est à tirer au hasard par exemple et peut être un désavantage.

Les morts-vivants ont été balayés par les hommes du nord dont certains guerriers et les yétis ont subis de lourdes pertes. Le nécromant a finit seul la bataille :

Mon qui a perdu n’a pas accroché. De mon côté, j’ai bien aimé le système souple et qui demande de faire des choix au moment de l’activation. Une partie permet de maîtriser le système et les jets de dés ne sont pas trop nombreux. Une bataille dure 1 à 2 heures. Je vous le recommande.

6 scénarios et 15 listes d’armées déjà faites sont fournis.

Publié dans Figurines | Marqué avec , | 2 commentaires