Blitzkrieg – Les chasses d’Hugo

Avec Anthony, nous avons repris notre lutte sur le front de l’est avec un nouveau scénario Blitzkrieg en 15mm. Il s’agit des Chasses d’Hugo, dont voici le contexte :

RJEV, URSS, le 15  septembre 1942
Au  deuxième jour de l’offensive soviétique sur Rjev, le sergent Hugo Primozic et  son  peloton  de canon  d’assaut du Sturmgeschutz Abteilung 667 se porte au nord de la ville. Les  Stug ont  pour mission de repousser les attaques de plus en plus intenses des blindés soviétiques,  qui  risquent  à tout moment de briser  les dernières défenses allemandes. Dans l’après midi, une horde de chars soviétiques s’avance, accompagnée par des fantassins montés en grappes  sur  l’arrière  des blindés.  Les quelques soldats allemands, terrés dans leurs trous d’hommes,  retiennent  leur souffle, avec pour seul espoir un coup de génie de Primozic.

(un stug III G monte au front)

Je joue de nouveau les allemands (2 compagnies de grenadiers, 3 stugs et 1 canon anti-char) avec mes figurines Old glory et me place principalement dans les 2 bois encadrant les routes d’où arrivera l’offensive russe. Mes mortiers sont en retrait près de mon bord de table, et mes mitrailleuses dans un retranchement caché dans le champ entre les bois et dans la maison à côté du croisement au sud.

Les soviétiques entrent par la route au nord-ouest (2 compagnies et 6 T34). Anthony choisit de partir aussitôt à l’est pour contourner mes troupes qu’il devine avec exactitude à l’ouest. Il doit faire sortir un maximum de forces par le bord sud. Je dévoile aussitôt des unités dans le bois central pour clouer la 1ère compagnie russe qui s’est dévoilée, avant qu’elle ne soit hors de portée. Les fusiliers russes sont moins bien armés et ne peuvent riposter efficacement (portée plus courte), plusieurs sont démoralisés. Les mitrailleuses et les mortiers pilonnent cette même unité.

Quand les T34 déboulent, j’ouvre le feu sur les 2 derniers avec le pak 38 (canon anti-char) et le stug de gauche bien orienté (l’autre caché à gauche attend les renforts du tour 4 qui arriveront par la route ouest qui traverse le bois). Le stug parvient juste à immobiliser un ennemi et l’équipage russe affolé abandonne le véhicule. Les ripostes en pleine course des T34 loupent leurs cibles.

Voici la situation à la fin du tour 1 (cliquez sur l’image pour l’agrandir) :

Au 2ème tour, les russes commencent et les chars rapides filent plein sud, tirant sans résultat sur mon blindé dévoilé.  Certains pourront peut-être sortir dès le prochain tour, il faut agir. Je continue de concentrer mes tirs d’armes légères sur la même compagnie tandis que l’autre courent dans le grand champ de blé.

Le stug à l’ouest sort de l’orée du bois et roule vers le sud-est mais il est moins rapide que les T34. Je dévoile le stug élite commandé par Primozic. Ce dernier était caché à côté du canon AC et commence à contourner la forêt pour atterrir dans le dos des chars ennemis. Il loupe son tir. 2 infanteries vont à la lisière ouest pour tenter un assaut sur le char le plus proche mais ils loupent leur test et n’ont pas le courage de s’élancer.

Au tour 3, j’obtiens l’initiative (je ne la perdrait qu’au dernier tour) et je peux ainsi lancer mes 2 stugs à l’attaque. Celui qui débouche au sud est la cible de 2 tirs de réaction mais avec une moins bonne optique, un équipage moins expérimenté et une petite cible, les T34 n’ont pas de coup au but. En revanche, je détruis 2 chars à courte portée.

(cliquez sur l’image pour l’agrandir)

3 autres T34 sortent du champ de bataille. Le dernier est en bord de table. La compagnie d’infanterie russe rallie ses unités démoralisées. L’autre continue à s’éloigner :

2 groupes de combat allemands sortent du bois pour garder le contact et les harceler. Ils s’abritent derrière une carcasse de blindé russe.

Le 4ème tour est celui de l’arrivée des renforts soviétiques : 2 KV1 et 1 KV2, des chars lourds à l’épais blindage. Avant cela, je détruis le dernier T34 prêt à sortir, tandis que Primozic fait demi-tour pour faire face à la menace annoncée. La 1ère compagnie russe décroche vers l’est. J’envoie 2 groupes à l’assaut de la maison où se cache la mitrailleuse russe démoralisée depuis le début.

Je laisse passer le premier KV1 qui s’avance sur la route ouest-est et qui tire sans succès sur Primozic. Mon canon AC enraye. Je dévoile le dernier stug qui fait exploser le 2ème KV1 par un tir de flanc à courte portée. Le monstrueux KV2 arrive alors et loupe complètement son tir. Il élimine quand même une unité de grenadiers avec sa mitrailleuse arrière. Mon stug tente de manœuvrer dans la forêt mais il s’embourbe.

La situation à l’ouest à la fin du tour est la suivante :

J’obtiens de nouveau l’initiative  au tour 5 et je préfère activer mes grenadiers encore à portée de la compagnie russe s’approchant du bord sud. 1 unité est détruite et 2 autres démoralisés. Les KV avancent et tirent sur Primozic : encore manqué. Ce dernier s’approche et place un obus perforant qui fait exploser le colosse ! Les fusiliers russes massacrent au corps à corps le mortier à l’est et se placent en position de quitter la bataille au prochain tour. La mitrailleuse russe rate ses tirs.

Au 6ème tour, Primozic arrive dans le dos du dernier tank adverse qu’il détruit d’un tir bien ajusté. 3 unités de fantassins russes sortent, amenant le total des points de victoire d’Anthony à 9 (10 étant une victoire mineure russe). Je tire avec ce qui le peut encore là bas sans grand espoir.

Tour 7 : les russes ratent leurs tests de ralliement, je pilonne l’ennemi sur la plaine avec mon dernier mortier qui massacre le commandant russe, ce qui va paralyser les derniers fusiliers. Les stugs foncent à l’est en bombardant la 2ème compagnie. Le fusil antichar soviétique resté près du champ ne parvient toujours pas à immobiliser un panzer.

Le dernier tour, Anthony rate les tests d’expérience des 2 dernières unités pouvant encore sortir, C’est une victoire allemande !

(cliquez sur l’image pour l’agrandir)

Hugo Primozic peut peindre de nouvelles bandes sur son canon…

La partie fut très sympa. Anthony a bien faillit gagner en tentant une ruée au sud-est. Blitzkrieg est vraiment une règle agréable et fluide.

Anthony a fait son compte rendu sur le Tombeau du seigneur des marches.

Ce contenu a été publié dans Figurines, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *