Saga – le convoi

Après une longue pause, j’ai rejoué une partie de Saga avec mon ami Anthony. Nous avions choisi le scénario « Le convoi« . Anthony commandait une bande de normands et moi des Jomsvikings.

Normands

  • 2 unités de chevaliers à pieds 
  • 2 unités d’hommes d’arme à cheval 
  • 1 unité d’arbalétriers
  • 1 unité de miliciens archers

Jomsvikings

  • Chef légendaire Vagn Akesson
  • 2 unités de gardes rassemblées en 1
  • 1 unité de guerriers
  • 1 unité de guerriers avec armes à deux mains

Je dispose de 3 chariots avec 1 point de vie et 1 sauvegarde automatique qui peuvent se défendre et s’activer comme des gardes. Je dois en faire sortir 2 par le bord de table ennemi pour gagner.

Le chef normand nous attend de pied ferme entouré de ses gardes, les tireurs ne sont pas loin et les cavaliers sur les ailes :

Ayant l’initiative, je sort mes guerriers avec armes à 2 mains du bâtiment. Il faut avancer tout en faisant écran devant les chariots (ce qui sera difficile sans piétaille nombreuse). Je ne vais pas perdre de temps car je ne peux me reposer sans être épuisés avec ce héros.

A gauche, les premiers heurts ont lieu.

Au centre, devant 2 de mes chariots, mes hommes atteignent les tireurs sans trop de pertes. Anthony ne voulant pas laisser passer tous mes pouvoirs, mon niveau de colère commence à monter (4).

Les arbalétriers et les archers se font massacrer par les hommes du nord qui libèrent un peu de colère, aidés par le pouvoir de leur chef légendaire. 

Une des cavaleries m’a débordé sur la droite et elle utilise un pouvoir de faction pour atteindre le premier chariot qui résiste :

Au centre les chefs se défient et certains coups sont pris par des gardes du corps :

A gauche, les normands à cheval prennent le dessus sur mes combattants :

J’active plusieurs fois de suite 1 chariot du centre qui parvient à sortir. L’autre convoi au milieu est pris par les cavaliers.

Mon chef abat son adversaire grâce à ses pouvoirs et sa colère haute, les jomsvikings ont fait le vide face à l’infanterie normande.

Mais je dois réussir à sortir le dernier chariot peu protégé. Il résiste encore à une attaque des montés ennemis puis file dehors, victoire !

Il s’avère que nous nous sommes trompés hélas en utilisant les pouvoirs Saga contre ou pour les chariots ce qui était interdit. Cela aurait changé la partie (plutôt en ma défaveur) mais ils ont aussi eu de la chance sur leurs sauvegardes. 

Anthony reste frustré face aux pouvoirs de nuisance et d’accumulation de colère des jomsvikings, dommage. Je pense que ce scénario n’était pas gagné d’avance avec les jomsvikings peu nombreux face à des cavaliers normands très mobiles. Je ne pouvais pas attaquer tout en faisant écran autour des chariots. Anthony a fait son propre rapport ICI.

C’était cool en tous cas de rejouer à Saga.

Ce contenu a été publié dans Figurines, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.