Gloomhaven – campagne (3)

A la fin du précédent scénario réussi, j’avais le choix entre continuer de combattre les bandits sectateurs ou me mettre à les aider pour en tirer profit. Je fais le 1er choix.

Crypt of the damned

Cette 2ème tentative sera la bonne.

(la ouate représente des démons du vent)

Inox encampment

Nous acceptons le contrat d’une marchande volée par des inox (qui deviennent des orcs dans ma campagne).

(les chamanes ennemis deviennent vite pénibles avec leurs soins, bénédictions, malédictions, désarmement voire tirs puissants – les cartes d’action des monstres sont très bien faites de ce point de vue avec l’incertitude sur le prochain tour d’un monstre : va-t-il bouger ou pas, etc.)

(la voleuse a une capacité pour amener vers elle un ennemi, c’est bien pratique pour enlever un piège en le faisant déclencher par un monstre)

(la magicienne n’est plus valide mais la voleuse gagne et les 2 objectifs de bataille ont été remplies – au détriment du ramassage d’or ici)

Warehouse

Je trouve la marchande pas très nette et je décide d’enquêter dans son entrepôt…

(j’ai changé la figurine représentant l’invocation de la magicienne en prenant un proto-shoggoth)

J’ai initié mon frère et sa femme à Gloomhaven et ils ont bien apprécié. C’était l’occasion d’introduire un 3ème aventurier : Cragheart (des attaques de zone, création ou destruction d’obstacles, lent, costaud avec 10 PV, 11 cartes !). Son but éliminer un démon de chaque type.

(un nouveau membre dans la compagnie de l’astre du soir – Cragheart le savvas par Alexandr Elichev)

Temple of the seer

Beaucoup de monstres simultanément et qui frappent fort, ce fut juste.

Je trouvais difficile d’amasser de l’or pour s’équiper mais je viens de réaliser que j’oubliais une règle : on dépose une pièce sur l’hexagone d’un monstre qu’on vient du tuer, arrgghh ! Fouiller les cadavres : une règle de base pour tout aventurier qui se respecte pourtant…

Scénarios réussis

1/2/4/3/8/13

Ce contenu a été publié dans Figurines, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *