Dragon rampant – Into the valley of certain death

J’ai fait plusieurs parties de Dragon Rampant cet été avec mon fils qui voulait jouer ses morts-vivants.

Scénario

La première bataille suit le scénario G « Dans la vallée de le la mort certaine ». 2 groupes d’éclaireurs ennemis tombent l’un sur l’autre au milieu d’un marécage empoisonné. Le terrain est parsemé de zones dangereuses (perte d1D3 points de force en y pénétrant). Nos troupes arrivent en 2 sous-groupes par les coins opposés de la table. La sortie de la zone, qu’il faut atteindre, est située sur le milieu d’un des grands côtés.

Armées

Graveyard dwellers (24 points, Alexandre)

  • Necromancer (heavy missiles) : leader, wizardling, single model
  • Banshees (scouts) : undead
  • Skeleton archers (light missiles) : undead
  • 2 x Skeleton soldiers (light foot) : undead, wall of spears
  • Skeleton knights (heavy riders) : undead, counter charge

Knights of the shining citadel (22 points, moi)

  • Paladins (elite foot) : ranger, cleric
  • Knights : wild charge, counter charge
  • Soldats (light foot) : mixed weapon 
  • Paysans (ravenous horde) : /

Terrain

Nous jouons donc dans les marais emplis de nuages toxiques…

J’ai malheureusement oublié de photographier la table en entier…

Bataille

D’un côté mes paladins tueurs de morts-vivants approchent de squelettes et des spectres. Ces derniers commencent à les harceler avec leurs cris. 

De l’autre côté, mes chevaliers arrivent à charger les premiers les cavaliers ennemis qui subissent des pertes mais les morts-vivants plus nombreux se font menaçant…

et grignotent mon élite.

Je n’arrive pas à activer mes fantassins légers qui partent au centre. Mes paladins ont éliminés les squelettes et acculent le nécromant dans les gaz toxiques :

Mes paysans s’approchent de la sortie où s’est positionné la 2ème unité de squelettes, seule survivante du combat contre les chevaliers. 

Alors que la partie avait bien débuté pour Alexandre, il rate plusieurs activations et combats importants ensuite. Mes paladins presque éliminés massacrent le nécromant et les spectres. De l’autre côté aussi, les rares survivants sont humains, victoire du bien. Alexandre a d’avantage apprécié le jeu et le maîtrise mieux.

Ce contenu a été publié dans Figurines, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Dragon rampant – Into the valley of certain death

  1. Marston dit :

    Excellente partie ! Dragon rampant semble être un excellent jeu d’escarmouches.

    Les effectifs des unités sont-ils déterminés ou bien variables selon les points consacrés ?

    Oh, et j’ai remarqué le plateau de mouvement très original pour les banshees !

    Merci pour cet article.

  2. admin dit :

    Oui c’est un très bon jeu, pas prise de tête, pour lequel il est simple de faire une bande avec n’importe quelles figurines.
    Les points de vie/force d’une unité sont fixes (en général 12 pour de l’infanterie et 6 pour les cavaliers) mais une même troupe d’infanterie lourde par exemple (12 points) peut être représenté par 12 soldats ou 1 chef (avec 12 PV) ou 3 trolls (avec 4 PV chacun). La valeur de combat ne change qu’à la moitié des PV.
    Le plateau est vendu par certains fabricants d’accessoires comme :
    https://warbases.co.uk/?product_cat=movement-trays

Les commentaires sont fermés.