Univers

Pour vous présenter le background des campagnes jouées, j’insèrerai ici des informations sur l’univers de Birthright, et en particulier sur le continent de Cérilia.

RACES DE CERILIA.

Humains.

En 2000 ans, les humains sont devenus la race dominante en Cérilia. On compte 5 cultures différentes

a) Les anuiréens

Ils bâtirent un empire englobant pratiquement tout Cerilia mais celui-ci a pris fin voici 500 ans.

Aujourd’hui, leur terre est encore grande est forte. Anuire jouit d’un climat tempéré, les terres agricoles y sont riches et la cité d’Anuire reste le centre le plus éclairé de la civilisation dans ce monde qui s’assombrit.

Le pays est morcelé entre de nombreux seigneurs féodaux qui se perdent, pour la plupart, en vaines querelles. L’honneur et les valeurs aristocratiques sont importantes pour ce peuple.

b) Les brechts

Les brechts sont un peuple de marins et de négociants. Bien qu’ils aient de nombreux contacts avec les autres cultures, ils sont parmi les peuples les plus insulaires. Leurs terres, qui encerclent le Krakennauricht, sont séparées du reste du continent par de hautes montagnes.

La noblesse brechte a été fortement diminuée par des centaines d’années d’occupation anuiréenne. Ce sont les chefs de guilde marchande qui ont le plus bénéficié de ce déclin à la tête des domaines.

Leur dieu tutélaire est Sera. C’est l’argent, pas la noblesse ou la connaissance, qui est la force qui guide la société brechte.

Les brechts sont par-dessus tout pragmatiques.

c) Les khinasis

Les khinasis sont les descendants du peuple connu sous le nom de basarji et vivent le long des côtes de l’est et du sud-est de Cérilia.

Ils vivent principalement du commerce comme les brechts. Au contraire de ces derniers, ils assimilent beaucoup d’aspects d’autres cultures qu’ils considèrent comme positifs.

Les khinasis sont organisés en cités-états éparpillées sur des terres souvent inhospitalières.

Les seigneurs khinasis sont généralement des mages car leur culture valorise l’éducation et ils croient que l’étude de la magie est la plus noble des vocations. Le peuple respecte la grâce, la politesse et l’hospitalité.

d) Les rjuriks

Occupant les terres balayées par le vent au nord d’Anuire, les rjuriks vivent de la chasse, la pêche et l’élevage. Les rjuriks comptent sur l’autosuffisance mais mettent également en avant le clan. Certains sont nomades en été et retournent dans leurs chaumières aux premières neiges.

Les rjuriks sont gouvernés par des jarls, mais les véritables dirigeants sont les druides.

II y a peu de guerre en Rjurik : le peuple rjurik ne voie pas la nécessité de se glorifier dans de grandes batailles et ils préfèrent le duel quand il faut laver un affront ou décider d’un nouveau jarl.

e) Les vos

Les vos sont de loin les plus cruels et les plus mal connus des humains. Ils vivent dans une région peuplée largement d’humanoïdes et de monstres.

Les dirigeants vos sont les prêtres de Kriesha ( la Dame des glaces ) et Bélinik ( Prince de la terreur ). Bien qu’ils soient sauvages dans la bataille, les vos ont un code de l’honneur ferme. Et, alors qu’ils pourchassent leurs ennemis inlassablement, chez eux les vrais amis sont chéris.


Elfes

Les elfes sont beaux mais dangereux. Ayant vu tout ce qu’ils construisent depuis un millénaire détruit avec l’arrivée des humains, ils ont une forte antipathie pour les hommes, les humanoïdes et tous ceux qui contestent leur domination.

Ce peuple d’immortels apparaît souvent comme hautain et n’hésite à clamer sa supériorité.

L’ancienne Cour Elfique est aujourd’hui fracturée en de nombreux petits royaumes.


Nains

Les nains de Cérilia sont un peuple fort et dur au travail. Ils sont très proches de la terre et peuvent se nourrir de roches en cas de nécessité.

Les royaumes nains sont organisés autour du clan, ils guerroient depuis très longtemps contre les orogs dans Ombreterre sous la surface. Comme les elfes, ils sont sur le déclin.


Halflings

Les halflings semblent être un peuple inoffensif et bon, mais ils cachent peut-être d’étranges secrets. Ils n’ont pas de culture propre ; A la place, ils adoptent les cultures de leurs voisins


Monstres

a) Les humanoïdes

Des gobelins, des gnolls, des orogs et d’autres créatures semblables vivent depuis des millénaires sur Cérilia. La race qui domine est celle des gobelins qui contrôlent de vastes portions de terre en Anuire, Rjurik et Vosgaard. Ils sont organisés et cruels mais maintiennent parfois des relations avec les royaumes humains. Les gobelins normaux sont petits et lâches, les gobelins supérieurs (hobgoblins) ont taille humaine. Certains vivent même au milieu de communautés d’hommes ou dans des régions mixtes.

Les gnolls sont également assez présents sur Cérilia. Ils vivent généralement en bandes de nomades. Leur style de vie est à peine au-dessus de celui des animaux. Ils constituent parfois des bandes de mercenaires.

Les orogs sont des humanoïdes très costauds vivant sous terre et haïssant toutes les autres races mais s’opposent surtout aux nains. Leur société est militariste.

b) Les awnsheghlien

Les créatures les plus dangereuses de Cérilia sont les awnsheghliens (singulier : awnsheg), ces êtres qui ont absorbé l’essence du maléfique Azraï et en ont été transformés tant physiquement que moralement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.