Bataille de Sendouras (2)

Les armées se font face sur la grand-route est-ouest, non loin d’un relais routier et d’une tour de guet qui sert de campement à Elinie-Mhoried. La province est vallonnée et 2 collines dont une escarpée, ainsi qu’un bois et du terrain accidenté gênent les troupes en ordre serré.

Une fois les unités déployées et un premier mouvement effectué, voici la situation.

(Cliquez sur l’image pour l’agrandir).

Les forces de Ghoere s’avance au centre sauf l’aile droite, composée de 2 compagnies de chevaliers et 2 de cavaliers mercenaires, qui tente de contourner le terrain défavorable en face d’elle. Ils seront cependant harcelés par les cavaleries légères khinasiennes et ne participeront pas à la mêlée.

Les troupes alliés en défense s’appuient sur la tour en haut de la colline et l’auberge et son muret, refusant leur flanc gauche.

Au centre, les premières désorganisations ont lieu suite aux tirs d’arbalètes des envahisseurs et de la magie destructrice de Morhiel sur son griffon, en face.

De l’autre côté de l’auberge, les alliés restent en retrait face à la lente avancée des infanteries lourdes ennemies.

Alors que le mage de guerre Morhiel et l’Érudit d’Avani Beload martèlent l’ennemi de leurs sorts (mettant notamment en déroute les arbalétriers), les manœuvres adroites sur leur droite et la mêlée centrale favorable permettent aux défenseurs alliés de faire plier l’armée adverse qui fuie en pagaille.

(cliquez sur l’image pour l’agrandir)

Sur leur flanc gauche, les archers à cheval en tirailleurs ont failli sortir mais ont réussi à éliminer une compagnie de cavaliers et en affaiblir une autre.

Après les poursuites à l’issue de la bataille, seule la moitié des troupes de Ghoere parviennent à retraiter en Thoralinar.

A propos admin

Je m'appelle Olivier Vermaut. Je joue aux jeux de rôle depuis plus de 20 ans et aime plus largement les jeux et le fantastique.
Ce contenu a été publié dans Batailles, Campagne D&D en Anuire, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *