Guerres au sud d’Anuire (3) – Medoere à Edlin

Au 3ème mois de printemps, je lance pour savoir qui part en guerre. Medoere attaque Spiderfell à Edlin pour libérer des gobelins les terres de son ancien allié, la baronnie de Roesone. Une horde de fanatiques du dieu maléfique Azraï apparaît pour ravager le sud d’Anuire. Leur lieu d’arrivée est déterminée aléatoirement, le résultat est Fairfield, la province isolée de la très affaiblie Roesone. Le territoire n’est pas défendu et la horde aura une base pour continuer son invasion.

Je détermine le champ de bataille pour la bataille entre Spiderfell et Medoere. Les dés indiquent une plaine ouverte. Je rajoute juste un village où campe l’armée maléfique.

Spiderfell place d’abord 3 unités (placement « fuite feinte »)  puis Medoere place son armée complète (moins d’éclaireurs – « encercler le flanc par la droite ») et Spiderfell finit son déploiement :

Les forces en présence sont :

Medoere (attaquant), 1 magicienne niveau 2 et 1 héros

  • 1 chevalier
  • 2 infanteries
  • 3 archers
  • 1 rôdeur

Spiderfell (défenseur), 1 sorcier niveau 1

  • 2 trolls
  • 1 chevaucheur d’araignée géante
  • 3 chevaucheurs de loups
  • 1 gnoll
  • 1 garde gobelin
  • 3 fantassins gobelins
  • 3 tirailleurs gobelins

(les archers réputés de Medoere sont encadrés par l’infanterie)

(la cavalerie légère et moyenne de Spiderfell cause la terreur – cliquez sur l’image pour l’agrandir)

1) Medoere (M) : avance des troupes, aucun sort

Spiderfell (S) : les troupes sur les ailes se mettent en marche et menace les rôdeurs ennemis qui déroutent (double 6)

(situation à la fin du tour 1 – cliquez sur l’image pour l’agrandir)

2) M : La magicienne niveau 2 Hermedhie loupe son sort de convocation. Toute la ligne avance.

S : L’enveloppement à droite est effectif. Les trolls refusent de charger mais font se replier les archers. C’est impossible à cause des gobelins sur l’arrière, l’unité disparaît.

Les gnolls indisciplinés qui devaient faire une roue, restent immobiles.

(situation à la fin du tour 2 – cliquez sur l’image pour l’agrandir)

3) M : Cette fois la magicienne réussit un sort de brouillard sur les chevaliers et le héros (le contresort rate).

Les chevaliers chargent l’unité de chevaucheurs de loups en face et la fait flancher. Ils poursuivent.

Au centre, 2 tirs infligent des pertes aux gobelins dans le village dont 1 recule.

(les occupants du village faiblissent – cliquez sur l’image pour l’agrandir)

L’infanterie refuse de charger les trolls.

S : Le sort rate. Les tirailleurs harcèlent un archer et l’infanterie mais sans résultat. L’infanterie se met en carré et l’archer visé se retourne. L’unité de gardes gobelins charge l’infanterie isolée, les pertes sont partagés mais les gobelins laissent du terrain. Les trolls doivent faire une roue. Les autres trolls en réserve, font de même dans le village.

Les chevaucheurs d’araignée (rejoints par les autres cavaliers gobelins) se tournent vers le chevalier qui fait face.

(situation à la fin du tour 3 – cliquez sur l’image pour l’agrandir)

4) M : Le chevalier et le héros chargent, ce qui fait reculer la cavalerie légère gobeline. Le héros poursuit sans rattraper. Les chevaliers rompent le combat après des pertes égales.

Au centre, les tirs des archers de Medoere font dérouter 1 bande de gobelins dans le village. Le tir vers l’arrière a le même effet sur les éclaireurs.

La mêlée finit en double déroute (en fait 1 unité aurait du rester) et le sorcier est HS !

S : L’unité de trolls sort du village et menace le chevalier qui recule. Les gnolls et gobelins font de même, l’infanterie adverse au centre recule également, abandonnant l’archer. Les chevaucheurs de loups menacent le chevalier qui laisse de nouveau le terrain en prenant une perte.

(situation à la fin du tour 4 – cliquez sur l’image pour l’agrandir)

5) M : Le héros fait demi-tour. Les chevaliers semblent avoir perdu tout courage et n’attaquent pas. Le général rejoint l’infanterie qui charge les gobelins – 1 perte de part et d’autre. L’infanterie medoerienne fuit, le général s’en sort, les gobelins perdant 1 de plus.

S : le tirailleur touche l’archer au centre qui riposte pour 1 également, le tirailleur finit par reculer. Le troll fait fuir l’archer. A gauche, le chevaucheur va menacer le héros qui réagit en chargeant et brisant le moral de ces gobelins. Les trolls s’approchent des chevaliers qui voudraient déguerpir. Dans l’impossibilité de le faire, ils se débandent.

C’est la fin pour les forces de Medoere décimées et dont le général est encerclé.

La poursuite n’entraine la disparition que d’une infanterie. Cependant, le héros quitte le service de Medoere.

Les 2 contrées restent en guerre mais Spiderfell perd 1 point de moral national.

Roesone et la Horde devraient rester en guerre mais ils n’ont plus de frontière commune. Je décide donc que la guerre se termine sans effet négatif ou positif pour aucun (à part le changement de main de la province).

A propos admin

Je m'appelle Olivier Vermaut. Je joue aux jeux de rôle depuis plus de 20 ans et aime plus largement les jeux et le fantastique.
Ce contenu a été publié dans Batailles, Campagne Anuire sud RRtK, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *