Guerres au sud d’Anuire (1-2) – Roesone à Seaward

557 – 1er mois du printemps (suite)

La 2ème bataille qui s’est déroulée au 1er tour est celle livrée par Roesone, qui tente d’envahir Mieres par la mer en Seaward.

Les renforts que je n’avais pas encore tirés sont les suivants :

  • Mieres (5) : 1 sorcier niveau 1, 2 forestiers, 1 corsaire et les mercenaires gnolls
  • Roesone (6) : 2 infanteries, 2 piquiers et 2 chevaliers
  • Ligue du sud (5) : 1 héros, 1 épéiste, 1 cavalerie et 1 arbalétrier
  • Spiderfell (2) : 1 troll et 1 chevaucheur de loups

La détermination du champ de bataille donne ceci :

bois colline rocailleux
clair clair impassable
bois clair impassable

Le défenseur Mieres décide de se placer sur le bord du bas. Comme, la province est côtière, je décide que le terrain impassable est le bord de mer.

(cliquez sur l’image pour l’agrandir)

L’ordonnancement des armées est « encercler le flanc » pour les 2 (flanc gauche fort).

(les chevaliers de Roesone devant les ruines d’une antique civilisation)

(la troupaille indisciplinée de Mieres entourée des arches, des gnolls ; sur le flanc gauche les montés – cliquez sur l’image pour l’agrandir)

1) Roseone avance ses chevaliers sur le flanc gauche. Son mage lance avec succès le sort « bouclier » (contre sorts) sur l’un d’eux.

Mieres fait également avancer son flanc gauche. Les forestiers indisciplinés empêchent le corps central de bouger.

(vue des premiers mouvements depuis le camp de l’envahisseur – cliquez sur l’image pour l’agrandir)

2) Roesone (R) : ses chevaliers menacent le flanc droit de Mieres d’où une volée de flèches part (1 hit sur 1 chevalier).

Mieres (M) : l’infanterie à droite charge les chevaliers (pas de perte) mais le test en fin de mêlée indique une déroute pour les 2 troupes opposées. 1 archer touche un chevalier qui se replie avec 1 perte en plus. Une partie du centre (sans les forestiers) tournent vers les chevaliers adverses. Le flanc gauche rapide menacent l’unique tirailleur de Roesone qui abandonne du terrain en perdant de la cohésion.

3) R : les tirailleurs à droite loupent leur tir, ils sont touchés en retour et reculent (sont déjà à 3 pertes). Les piquiers font une roue et menacent les chevaliers. Une unité de  chevaliers blessés à gauche refuse de charger les archers d’en face.

M : Les archers à droite tirent avec succès sur les chevaliers qui déroutent. Le centre avance. Le flanc gauche tente une charge, les chevaliers y parviennent et entame l’infanterie, 1 des tirailleurs refuse. A la fin de la mêlée, l’infanterie se débande, les chevaliers ont une perte et poursuivent.

4) R : 1 piquier charge la cavalerie avec un sorcier qui se replient. Le chevalier avec le magicien charge et met en déroute 1 archer.

M : Les mages de Mieres tentent un soin sur la cavalerie mais ils subissent un retour de sort et tombent inconscients ! Le tirailleur près de la forêt harcèle au tir les éclaireurs adverses qui s’enfuient.

5) R : 2 piquiers menacent 1 archer qui tire en réaction mais cela déclenche une charge des piquiers qui mettent en déroute l’archer. Les chevaliers arrivés dans le dos des forestiers manœuvrent.

M : beaucoup de manœuvres. Les archers à cheval font une perte aux piquiers en face.

6) R : les 3 piquiers et l’infanterie, diminués, refusent de charger.

M : les gnolls et l’infanterie chargent 1 piquier qui déroute. Le chevalier sur la colline charge l’infanterie qui déroute. Le cavalier et les tirailleurs font une perte au tir sur le piquier à gauche.

7 et dernier) R : Le chevalier devant charge de flanc une unité de forestiers qui déroute. Il poursuit et fait fuir un 2ème forestier !

M : les flèches viennent à bout du piquier, à gauche, qui quitte le champ de bataille. 1 corsaire tirailleur fait une perte au piquier avec le général. Il ne reste que 2 compagnies de Roesone face aux 9 de Mieres. C’est la débandade.

Les forces de Roesone fuient vers les bateaux. 2 piquiers et 3 infanteries sont complètement massacrées et ne pourront se reformer. Il n’y a pas de pertes définitives pour Mieres.

Fin de tour

Je jette les test de moral pour les royaumes en guerre.

  • Diemed ok
  • Medoere subit des désordres internes et doit accepter une paix forcée pour 3 saisons
  • Mieres et Roesone ont le même résultat mais c’est Roesone qui en subit seule les conséquences puisqu’elle vient de perdre la bataille. Elle sera en paix pour 1 saison.

Les vainqueurs deviennent les ennemis mortels des vaincus et leur prennent 1 jet de recrutement. Diemed a conquis la province d’Alamier.

A propos admin

Je m'appelle Olivier Vermaut. Je joue aux jeux de rôle depuis plus de 20 ans et aime plus largement les jeux et le fantastique.
Ce contenu a été publié dans Batailles, Campagne Anuire sud RRtK, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *